5. Les actions du joueur

a. Les principes du show down (abattage)


C’est le joueur qui a relancé en dernier lors du dernier tour d’enchère qui doit abattre son jeu en premier. S’il n’y a pas eu de relances au dernier tour, c’est le joueur le plus proche de la gauche du bouton qui abat en premier. Puis cela se fait dans l’ordre des aiguilles d’une montre. (Voir règle 37 du TDA, ‘L’abattage’). Pour prétendre emporter un pot à l’abattage, on doit obligatoirement montrer ses deux cartes (voir règle 40 du TDA, ‘Les deux cartes’). Cela n’interdit pas de ne pas montrer ses cartes à l’abattage, lorsqu’un joueur a déjà montré ses cartes et que l’on se sait perdant (il s’agit d’un ‘muck’, qui consiste à jeter ses cartes à la défausse sans les montrer). Dans le cas particulier où tous les joueurs en lice seraient à tapis sauf un, il y a obligation pour tous les joueurs de montrer ses cartes, avant même que le tirage des cartes constituant le tableau n’ait encore eu lieu. Cette règle n’a pas toujours existée mais est maintenant appliquée partout (voir règle 9 du TDA, ‘Les mains à tapis’).


b. ‘Show one, show all’


D’une manière générale, vous n’avez pas le droit de montrer une carte durant un coup en cours et vous serez pénalisé si vous le faite (RRs, Section 15 - Tournaments, alinéa 21).
Si néanmoins vous montrez une carte à un joueur encore en lice, vous devez alors la montrer à tous (ce qui n’empêche pas d’être pénalisé)
Si vous montrez une carte à un joueur qui n’est plus dans le coup (il a passé), vous avez obligation de la montrer à tous les joueurs à la fin du coup (RRs, Section 3 - The Showdown, alinéa 6).


c. L’annonce (verbale)


L’annonce verbale de son action à son tour de jeu vaut pour obligation d’effectuer cette action. De surcroît, elle prévaut sur une mise éventuelle.
Par exemple, vous annoncez une mise à 100 et par erreur vous avez misé 90 ou 200, vous devez compléter ou récupérer une partie des jetons avancés pour arriver au total annoncé. Dans la plupart des lieux de jeu, toute annonce verbale avant son tour engage aussi le joueur, conformément à la règle 30 du règlement du TDA*. “Toute annonce verbale d’action engage le joueur. Toute annonce verbale avant son tour engage le joueur si, au moment ou son vrai tour arrive, aucune augmentation des mises n’est apparue (les check, call ou fold n’augmentent pas les mises)”.


d. L’interdiction ou non de dire la vérité sur ces cartes en main.


Pour tromper l’adversaire, on peut être tenté de lui annoncer verbalement les cartes que l’on possède. Or, une règle stipule que l’on peut annoncer n’importe quel mensonge, mais pas donner la valeur exacte de ses cartes.
Cette règle ‘est sensée’ être appliquée aux WSOP et aux WPT, mais au National Heads Up Championship. Dans les faits, des sanctions sont possibles mais une tolérance (large) existe.
Ce qui est sur, c’est que vous ne pouvez pas montrer une de votre carte (bien que des coups se soient joués ainsi, avec accord verbal des deux parties, et que parfois, un joueur ‘flashe’ volontairement une de ses cartes). Une fois hors du coup et tant que le coup n’est pas terminé, annoncer la valeur de votre main peut-être sévèrement sanctionné et invalider le coup.
A la fin d’un coup, lorsque les cartes ont rejoint le défausse, vous pouvez dire ce que vous voulez, puisque rien ne pourra plus être vérifié.


Poker en ligne - jeu de poker - regle du poker - Site de poker en ligne - Jeux de casino