Magriel et Harrington

Paul Magriel est un ancien champion du monde de Backgammon. Il a sorti une bible sur son jeu de prédilection en 1976. Il a également développé une théorie appelée la « théorie du M », c’est ce qui nous intéresse ici.

Magriel offre un véritable outil mathématique à quiconque voulant choisir ses actions en fonction de son stack. Sa théorie a été reprise et modifiée par Dan Harrington.

Concrètement, le M vous permet de calculer le nombre de tour que vous allez pouvoir encore passer sans jouer en fonction de votre stack et de la structure des blinds.

Calcul de son M : Le calcul est assez simple. Vous devez diviser votre tapis par la somme des blindes avec les antes. Exemple : Prenons un tapis de 5 000, des blindes à 100/200 et un total des antes égal à 125 cela donnera : M = 5 000 / (100 + 200 + 125) = 11,76

Harrington, en complétant la théorie du M a défini 5 zones de jeu en fonction de votre M :

La zone verte (20 fois le pot et +) : C’est la position la plus confortable. Vous pouvez jouer n’importe quel type de jeu.

La zone jaune (entre 11 et 20 fois le pot) : Vous pouvez vous permettre moins de choses. Jouez plus large, devenez agressif sur les mains faibles.

La zone orange (entre 6 et 10 fois le pot) : Vous devez jouer encore plus agressif afin de voler les blindes. Cependant, faites attention, c’est risqué.

La zone rouge (entre 0 à 5 fois le pot) : Vous devez miser tout votre tapis. Dans le cas contraire, vous investissez une trop grosse partie de votre stack, sans pouvoir vous coucher par la suite.

La dead zone (Moins que le pot) :
C’est le stade critique, vos adversaires vous suivront dans tous les cas. Vous n’avez plus qu’à prier pour avoir de bonnes mains.

Poker en ligne - jeu de poker - regle du poker - Site de poker en ligne - Jeux de casino